CinémaWeekly Monstrorama

Weekly Monstrorama #50

Parler de monstres au cinéma sans évoquer les Kaijūs, c’est prendre le risque de se prendre un coup dans les noix…de Kaijūs ! Ce terme originaire du Japon désigne, une bête géante, une créature mystérieuse. On a tous vu un jour ou un autre une image tirée d’un film avec ces dinosaures chelous qui éclatent des cités entières à coup de latte en gueulant de façon stridente, et si possible en crachant du feu… Godzilla, Rodan, Guidorah, Mothra sont autant de monstres qu’on retrouvera dans ces films typiquement japonais (outre quelques exceptions) : les Kaijū Eiga. Vous voulez voir les choses en grand ? Allez, on traverse la moitié du globe et on part au Japon, rencontrer mon grand ami, j’ai nommé Gamera ! Tout le monde se ramen ? Haha…

C’est un film qui parle de quoi ?
Suite à l’explosion d’un avion russe, transportant une tête nucléaire, sur une île de l’archipel japonais, un monstre millénaire est réveillé et sort des eaux à grands coups de gueulantes et de coups de pattes géantes dans la flotte : Gamera. Alors ça, c’est la version Showa, c’est à dire les premiers films de ce monstre populaire. Ici, la bête est très similaire à son cousin Godzilla et représente le risque nucléaire et joue un rôle cathartique pour des japonais encore marqués par la guerre et ses tristes événements. Par la suite (dans les années 90), lors de la période Heisei on nous donne une autre explication. Gamera serait en fait une arme créée par le peuple Atlante pour éclater d’autres monstres géants en forme de ptérodactyles. Okay, c’est un peu plus décomplexé et con, mais fallait bien qu’ils Heisei !

weekly-monstrorama-1965-gamera-kaiju-japon-top

C’est quoi le monstre de la semaine ?
Le monstre de la semaine est Gamera, une tortue géante de soixante mètres ! Oui, c’est surprenant, en témoigne d’ailleurs ce dialogue entre deux militaires qui viennent de recevoir une alerte dans le film de 1965« – Oh un message qui dit qu’une tortue géante de soixante mètres est apparue !  -Qu’est ce que ça veut dire une tortue géante de soixante mètres ? – Ça doit être une tortue géante de soixante mètres ! ». Merci les gars !

Il fait quoi ce monstre ?
Lors de ses premières apparitions, il fait ami-ami avec des gamins du coin. Mais comme le monstre ne veut jamais rentrer dans son aquarium (en même temps, va trouver un truc assez grand), notre bestiole finit souvent par aller saccager une ville ou deux en écrasant des trains avec ses pieds, déchirant des câbles électriques avec sa bouche et détruisant les maisons avec sa (pervers, je sais à quoi vous pensez) main (vous voyez que vous êtes pervers, vous êtes déçus). Ensuite, il tape du monstre en mousse, genre Barugon, Gyaos, Viras, Zigra, Guiron… Non sérieux il y’en a trop. On le verra parfois faire de la gym en tournant autour d’une barre ou même s’envoler grâce aux réacteurs cachés sous sa carapaces. Et pourquoi pas ? Je ne sais pas si le tort tue mais vous avez en général intérêt à dire que cette grosse bébête a raison afin d’éviter tout risque d’écrasement de la face dans les règles de l’art.

Pourquoi ce monstre est cool ?
Ce monstre est cool car il est pour moi l’un des kaijūs les plus charismatiques. Qu’il soit traité de façon sérieuse (la menace nucléaire, les risques écologiques) ou avec humour (combats de monstres en mode gratuit et décomplexé), il possède ce petit truc en plus… Pas étonnant d’ailleurs que le dernier Gamera date de 2006 et que depuis le premier opus en 1965, la série a connu pas moins de treize volets (ça en fait des fenêtres) ! On peut parler de culte ici, sans s’attirer la foudre des râleurs invétérés. Pour peu qu’on sache mettre de côté notre vision occidentale des choses, il y a de quoi passer du bon temps en compagnie de cette chère tortue… On sait s’amuser au Japon, d’ailleurs là bas, qu’est ce qu’on riz !

Qui a fait ça ?
Le monstre a été créé par la compagnie Daiei, dans le but de concurrencer la Toho et son Godzilla. Pour le reste, je ne tenterai pas de vous dire qui en a fait le premier croquis ou qui a enfilé le costume en mousse pour la première fois, dans le but d’éclater toutes ces maquettes… Si le sujet vous intéresse, vous pouvez consulter ce site très riche lemondedeskaijus.free.fr qui vous en apprendra encore plus sur ces gros monstres qui se battent. Laissez vous également tenter par jeter un coup d’œil aux affiches de ces films et admirez le délire total autour de ces univers ainsi que la richesse du creature design. À vous les mites de l’espace, les lézards cracheur de feu et autres titans tentaculaires (non, ce n’est pas une insulte) ! Le jusqu’au boutisme, c’est saké bon ! Promis, c’était la dernière !

weekly-monstrorama-1965-gamera-kaiju-japon-02

Gamera prend le bateau. C’est coule !

weekly-monstrorama-1965-gamera-kaiju-japon-01

Super Gamera, vers l’infini et au delà ! En plus avec des fusées dans le dos, on y sera vite…

weekly-monstrorama-1965-gamera-kaiju-japon-10

Range ta chambre, un peu, tu vois pas le souk que tu me mets ! Et pas la peine de sortir tes dents, ça me fait pas peur !

weekly-monstrorama-1965-gamera-kaiju-japon-09

Dans cette scène, le monstre géant n’hésitera pas à détruire les locaux du studio Toho, les concurrents d’en face qui nous emmerdent bien avec leur lézard atomique !

weekly-monstrorama-1965-gamera-kaiju-japon-08

Through the fire and flames…

weekly-monstrorama-1965-gamera-kaiju-japon-07

Tu pourrais te rhabiller t’es tout nucléaire !

weekly-monstrorama-1965-gamera-kaiju-japon-06

Gwwwargh ! (traduit du japonais, par mes soins)

weekly-monstrorama-1965-gamera-kaiju-japon-05

Hey, les gars, je peux taper sur la maisonnette là bas avant qu’on voit trop que c’est une maquette ? Et puis on se grouille, il faut chaud dans ce costume…

weekly-monstrorama-1965-gamera-kaiju-japon-04

Cheese !

weekly-monstrorama-1965-gamera-kaiju-japon-03

Un rot au feu, il n’y a rien de mieux.

Et parce que le japon c’est aussi un peu le pays du WTF animé…

party gamerareaction vintage yes reaction s lightningkaiju gamera james rolfekaiju 1996 gamera gamera 2 attack of the legion gamera 2horror space sci-fi kaiju ufohorror monster kaiju rhett hammersmith mst3k

Et enfin, parce que celui là me fait bien marrer quand même…

Article précédent

Tumblr : Serious Design

Article suivant

Katie Scott & the kitsch

Mighty Matt

Publié par Mighty Matt

Vous ne me croiserez que dans une salle obscure, derrière une manette, baguettes dans les mains à frapper des fûts qui ne m'ont rien fait, raclette dans les mains à encrer du papier ou dans les froides montagnes.